Tourisme - informations de Voyage Corée

Jardin Myeongokheonwollim (담양 명옥헌 원림)

Jardin Myeongokheonwollim (담양 명옥헌 원림)

5140     2019-08-19

103, Husan-gil, Goseo-myeon, Damyang-gun, Jeollanam-do
+82-61-380-3752

Situé dans l’éco-village de Husan-ri, à Damyang, province de Jollanam-do, le Jardin Myeongokheonrimwon fut le jardin du chalet de campagne du lettré Oh Hui-Do (1583-1623) qui vécut durant la Dynastie Joseon. De là, il écrivit et lu beaucoup de livres. Dans le jardin se trouve un pavillon appelé Myeongokhen (signifiant « sons des perles de jade cliquetant doucement les unes contre les autres », puisque les sons de l’eau de l’étang rappellent ceux des perles).

Les fleurs des arbres autour de cet étang viennent de pins rouges et de myrtes de crêpe et à côté du bras mort se trouve un rocher où sont gravés les caractères chinois signifiant Myeongokheongyechuk (鳴玉軒癸丑). Sur la droite du jardin se tient un ginkgo âgé de plus de 300 ans. et l’on dit que lorsque le Roi Injo (1623-1649) rendit visite à Oh Hui-Do il attacha son cheval à cet arbre. Le Jardin Myeongokheonrim est aussi beau que le Jardin Soswaewon et fut, en 2009, désigné Splendeur Pittoresque numéro 58.

Grotte de Gossi (영월 고씨굴)

Grotte de Gossi (영월 고씨굴)

20401     2019-08-19

San 262, Jinbyeol-ri, Gimsatgat-myeon, Yeongwol-gun, Gangwon-do
+82-33-372-6871

Située à Yeongwol-gun dans la province du Gangwon-do, la grotte de Gossi est une grotte de calcaire de près de 6 km de long. Son nom provient de l'histoire de la famille Go qui y trouva refuge lors de l'invasion japonaise de la Corée. A l'intérieur de la grotte se trouvent des stalactites, stalagmites, quatre lacs, trois chutes, dix espaces verts qui ont été formés au cours des 400 derniers millions d'années. En outre, il y a environ 24 micro-organismes qui vivent dans la grotte. Les endroits où la famille Go fit des feux sont encore visibles. Les visiteurs peuvent profiter de diverses installations proches dont un parc d'attractions, des boutiques de produits locaux traditionnels, des restaurants traditionnels et des hébergements.

Parc historique de Geoje, camp des prisonniers de guerre (거제도 포로수용소 유적공원)

Parc historique de Geoje, camp des prisonniers de guerre (거제도 포로수용소 유적공원)

9668     2019-08-19

61, Gyeryong-ro, Geoje-si, Gyeongsangnam-do
+82-55-639-0625

Le camp de prisonniers du parc de Geojedo a été construit pour enfermer les prisonniers de guerre pendant la Guerre de Corée.
Sur un total de 170 000 prisonniers de guerre, 20 000 étaient chinois et 150 000 venaient de Corée du Nord.
Le camp a été fermé après la signature de l’armistice de 1953 qui a mis fin à la guerre. Des vestiges de la guerre tels que des chars, des camions et d’autres objets y sont exposés.
Le camp a été transformé en parc en 1997 pour s’assurer que la Guerre de Corée ne soit pas une guerre oubliée. La visite du parc dure environ une heure.

Andong Imcheonggak (안동 임청각)

Andong Imcheonggak (안동 임청각)

2105     2019-08-19

20, Beupheung-dong, Andong-si, Gyeongsangbuk-do
+82-54-859-0025

Ce pavillon est annexé à une maison construite au milieu de la dynastie Joseon (1392~1910) par un Yangban (noble de cette dynastie) appréciant beaucoup le paysage de cet endroit. Le bâtiment le plus connu de la maison est le pavillon Kunjajeong. Ayant échappé aux flammes lors des deux invasions japonaises qui ont eu lieu entre 1592 et 1598, ce pavillon a été déclaré par l’Etat coréen trésor nº 182 en 1963.

La plaque placée sous le toit et au-dessus de la porte a été écrite par Lee Hwang (1501~1570), un des grands savants confucianistes coréens.

Parc Commémoratif de Gukchaebosang (국채보상운동기념공원)

Parc Commémoratif de Gukchaebosang (국채보상운동기념공원)

3308     2019-08-19

670, Gukchaebosang-ro, Jung-gu, Daegu-si
+82-53-745-6753

Le parc commémoratif de Gukchaebosang situé à Dongin-dong dans le district de Jung-gu a été inauguré en décembre 1999 (sa construction a commencé en mars 1998) afin de conserver intact l’esprit du Mouvement pour le Remboursement de la Dette Nationale, lancé depuis Daegu en 1907. Le parc a également contribué à venir à bout de la crise de la dette en 1997. A présent il apporte un peu d’espaces verts en centre ville et permet aux habitants de venir s’y reposer.

Etendu sur 42 500m², on peut y trouver la grande cloche de Damgubeol et son pavillon, des sentiers de promenade et d’autres installations. La grande cloche de Dalgubeol a été installée dans le parc en décembre 1998 afin que son tintement clair et pur réveille l’esprit du peuple et répande à Daedu l’aspiration des citoyens pour l’harmonie et la prospérité.

Le parc possède un grand parking souterrain sur trois niveaux, et de nombreux jeunes gens s’y rendent pour aller à la bibliothèque centrale qui se trouve dans le parc. Situé à proximité du centre-ville, c’est aussi un endroit parfait pour les rendez-vous entre amoureux. C’est l’un des parcs les plus récents de Daegu et il s’ennorgueillit de milliers d’arbres plantés sur et autour de la pelouse verdoyante, et de nombreux espaces de repos agrémentés de bancs. Le parc accueille aussi de nombreuses manifestations culturelles telles que le Terrain de Jeux de la Jeunesse, des concerts de musique et des expositions. De nombreux visiteurs viennent également assister à la cérémonie du tintement de la grande cloche Dalgubeol qui a lieu tous les samedis et dimanches.

Maison de Choi Seung-hyo (최승효가옥)

Maison de Choi Seung-hyo (최승효가옥)

6580     2019-08-19

29-4, Yangchon-gil, Nam-gu, Gwangju-si
+82-62-607-2332

La maison de Choi Seung-hyo est une bâtisse de style traditionnel située dans le sud-est du mont Yangrimsan. La maison, ouverte sur l’est et plutôt imposante, contient des chambres de 8 ‘kan’ (unité de mesure utilisée pour l’habitat traditionnel) sur le devant et des chambres de 4 ‘kan’ sur les côtés. La maison appartint jadis à l’activiste indépendant Choi Sang-hyeon, qui procura un logement à d’autres activistes dans son grenier. La bâtisse fut construite dans les années 1920, offrant un précieux aperçu de l’architecture traditionnelle de la fin de la règle coloniale japonaise en Corée.

La structure est de forme rectangle et détient un toit ‘paljak’ traditionnel. L’inclinaison du terrain à la droite de la maison fut utilisée dans sa topographie naturelle afin d’y construire un espace à semi sous-sol. A la gauche, l’espace est laissé ouvert pour lettre en valeur l’asymétrie de la surface plane et de la bâtisse. L’arrière de la maison, qui fait face à l’ouest, a un sol de bois fermé par des fenêtres coulissantes pour bloquer la lumière entrante. A l’exception du hall, qui est doté d’un plafond haut, il y a un grenier où des activistes indépendants ont pris refuge dans le passé.

Poseokjeongji (Pavillon Poseokjeong) (경주 포석정지)

Poseokjeongji (Pavillon Poseokjeong) (경주 포석정지)

6616     2019-08-19

816, Namsansunhwan-ro, Gyeongju-si, Gyeongsangbuk-do

Se trouvant sur un rocher près d’une rivière, Poseokjeongji (Pavillon Poseokjeong - superficie de 7.432㎡) a été désigné comme monument privé Nº 1, le 21 janvier 1963. Originellement, il était situé où se trouvait la villa royale de la dynastie Silla (57 B.C.~A.D. 935), mais le bâtiment n’existe plus, et c’est seulement une voie naviguable en pierre de la forme d’une fontaine qui reste là. Poseokjeongji (Pavillon Poseokjeong) a été appelé ainsi à cause de sa forme de cannelures de roches, aérée et de la forme d’un ormeau. Poseokjeongji (Pavillon Poseokjeong) est faite de 63 matériaux rocheux. Il est large de 35cm, profond de 26cm de moyenne, et sa longueur totale est d’environ 10 mètres. On raconte que l’eau de la Vallée Namsan y a été apportée par une tortue en pierre, qui la faisait sortir de sa bouche mais la tortue en pierre n’existe plus de nos jours. C’est le lieu où les rois de la dynastie Silla étaient venus avec leur personnel officiel et nobles. On dit aussi que ceux-ci laissaient flotter leur verre de vin sur l’eau qui s’écoulait le long des cannelures de pierre, et ils y récitaient des poèmes avant que leur verre ne s’approchent d’eux en flottant. A coté de Poseokjeongji (Pavillon Poseokjeong), la vallée Poseok était très bien aimée des gens de la dynastie Silla pour son eau pure et ses belles caractéristiques. C’est pourquoi, le palace villa of Silla a été construite là. De nos jours, il y a forêts de zelkova, des pins et des bambous qui conservent l’atmosphère intime et relaxante de ce lieu.

Tombe du général Kim Yushin (경주 김유신묘)

Tombe du général Kim Yushin (경주 김유신묘)

9457     2019-08-19

44-7, Chunghyo 2-gil, Gyeongju-si, Gyeongsangbuk-do


La tombe du Général Kim Yusin (595-673) –Site Historique numéro 21-, est situé dans une zone pittoresque emplie de pins, sur la colline à l’est du mont Songha.

Connu comme étant le « Héros de la Dynastie Silla », le Général Kim Yusin fut l’arrière-petit-fils de Roi Gunhae, le dernier roi de la Dynastie Geumgwan Gaya, et le fils de Seo Hyeon, grand général de la Dynastie Silla. Kim Yusin fut membre des Hwarang (corps militaire de la jeunesse aristocratique) à l’agede 15 ans et commença à rêver des moyens d’unifier la péninsule des Trois Royaumes. Il gagna son appui politique en établissant une forte relation avec le noble Kim Chunchu et se fit un nom à travers sa bravoure sur les champs de bataille.

Lorsque Kim Chunchu accéda finalement au trone en tant que 29ème roi de la Dynastie Shilla (changeant son nom pour Roi Muyeol), Kim Yusin monta en grade et fut promu à l’extraordinairement haute position de Sangdaedeung (en 660, lors de la 7ème année du règne du Roi Muyeol). Il alla alors vaincre Baekje en coopération avec la Dynastie des Tang, plus tard conquérant Goguryeo (en 668). Cette dynastie s’attaqua à Silla après l’effondrement de Goguryeo mais fut défaite par l’armée de Kim Yusin alliée avec celles de Goguryeo et de Beakje. Avec la chute des Tang, Kim Yusin réalisa finalement son rêve d’unifier les trois royaumes et fut nommé au plus haut poste du gouvernement de Silla en l’honneur de son succès héroïque.

La tombe du Général Kim Yusin est large. En effet, elle mesure approximativement 30 mètres de diamètre. Les sculptures des 12 Dieux Orientaux du Zodiac (mi-hommes, mi-animaux) montent la garde autour de la tombe, brandissant leurs armes. Cette tombe, décorée minutieusement, est la seconde en grandeur concernant celles de la royauté, soulignant encore plus la contribution majeure du général à l’unification des trois royaumes.

Le chemin de cette tombe est aussi une chose qui ne doit être manquée. La rue y menant est nommée Heungmuro, et fut choisie comme étant l’une des 100 plus belles rues de Corée. Elle regorge de fleurs de cerisier au printemps et est célèbre pour être un merveilleux endroit où se promener ou bien conduire.

 

Tombe Royale de Muyeol (경주 무열왕릉, 태종무열왕릉비)

Tombe Royale de Muyeol (경주 무열왕릉, 태종무열왕릉비)

6730     2019-08-19

10-4, Neungnam-gil, Gyeongju-si, Gyeongsangbuk-do


Il s’agit du Tombeau Royal du Roi Myeol, le 29ème de la Dynastie Silla (654-661). C’est le roi qui allia ses forces avec celles de la Dynastie chinoise des Tang et qui unifia la péninsule coréenne. Des pierres naturelles furent entassées au pied de celui-ci et elles demeurent enterrées. Le monument de pierre n’est plus, laissant seulement la stèle de base en forme de tortue et la pierre tombale sculptée selon un dragon. Gravée en relief, l’inscription “Taejongmuyeolwangneungbi” indique le propriétaire du monument.
 

Donggunggwa Wolji(Etang Anapji) (경주 동궁과 월지)

Donggunggwa Wolji(Etang Anapji) (경주 동궁과 월지)

11435     2019-08-19

102, Wonhwaro, Gyeongju-si, Gyeongsangbuk-do
+82-54-750-8655

Il est mentionné dans les chroniques des trois royaumes (Samguk sagi) que durant la 14ème année du règne du roi Munmu (661~681), un grand étang fut creusé et de petites montagnes furent construites dans l’enceinte du palais. De belles fleurs furent plantées et on fit venir des animaux rares afin de créer un jardin extraordinnaire. C’est en fait à Wolseung, une forteresse érigée en 101 que l’on peut trouver ce fameux étang de Anapji. En 1974, une fouille archéologique révèle une forme sphérique de 200 m sur 180 m indiquant l’étang ainsi que trois îlots de tailles différentes. Grâce à des efforts de restauration, l’étang de Anapji peut-être vu dans une forme proche de sa splendeur d’origine..


Les vestiges de Imhaejeon
Imhaejeon était l’un des palais secondaires de la famille royale de Silla, il était utilisé par le prince héritier. Le nom de Imhaejeon est en fait le nom du bâtiment le plus important du site et les chroniques historiques s’y réfèraient souvent pour parler de l’ensemble du site.
Une fouille archéologique a permis de découvir plusieurs bâtiments, des corridors, l’étang d’anapji, et cinq tours dans la partie la plus à l’ouest du site. Certains bâtiments ont été restaurés d’autres ont été laissés tel quel, ne laissant apparaître que les pierres angulaires.

Cimetière national de la révolution du 19 avril (국립4.19민주묘지)

Cimetière national de la révolution du 19 avril (국립4.19민주묘지)

3944     2019-08-19

San 9-1, Suyu 4-dong, Gangbuk-gu, Seoul-si
+82-2-996-0419

Situé au pied du mont Bukhan, le cimetière national de la révolution du 19 avril a été créé à la mémoire des 224 personnes mortes durant la révolution du 19 avril en 1960. Une inscription à la mémoire de ceux qui se sont battus et sont morts pour la justice est gravée au centre de la tour commémorative. Dans ce cimetière de 135 901 m², un bosquet de pins, de genèvriers, d’ifs et d’érables créé une ambiance sereine. Il accueille également un hall commémoratif de 1 652,9 m² ainsi qu’une structure traditionnelle en bois de 330,58 m² abritant la tombe de Yu Yeongbong. On y trouve aussi un étang, des sculptures artistiques telles que la Porte Symbolique, les Racines de la Démocratie et les Etincelles de Justice, ainsi qu’un sentier de randonnée bien entretenu et des chaises en plein air. En mai, la vue sur le mont Bukhan est magnifique, surtout au crépuscule.

Site historique Wanggungni (patrimoine de l'Unesco) - 익산 왕궁리유적 [유네스코 세계문화유산]

Site historique Wanggungni (patrimoine de l'Unesco) - 익산 왕궁리유적 [유네스코 세계문화유산]

4755     2019-08-19

San 80-1, Wanggung-myeon, Iksan-si, Jeollabuk-do
+82-63-859-4631~2

Commencé en 1989, les archéologistes ont entrepris 20 années de fouilles sur un site connu sous le nom de « site historique Wanggung-ni ». Pendant la durée des fouilles archéologiques, il fut découvert que le lieu était l’ancien palais du roi Muwang de la dynastie Baekje de l’an 600 à l’an 640 après JC. Après la mort du roi, plusieurs bâtisses principales furent détruites et un temple fut construit. De nos jours, le mur extérieur du palais royal est encore visible, témoignant de l’histoire unique du site.

Les reliques trouvées sur le site sont un important témoin de la construction du palais royal et du style de vie du roi qui y séjournait. Les découvertes significatives sur Wanggungni incluent le site des 14 bâtisses (incluant le hall Jeongjeon où le roi gérait les affaires politiques et organisait des cérémonies et rituels), le site du plus impressionnant des jardins de la dynastie Baekje, un atelier de céramiques et les vestiges d’une large salle de repos du palace.