Temple Buseoksa [Patrimoine mondial de l'UNESCO] (부석사)

  • Temple Buseoksa [Patrimoine mondial de l'UNESCO] (부석사)
  • Temple Buseoksa [Patrimoine mondial de l'UNESCO] (부석사)
  • Temple Buseoksa [Patrimoine mondial de l'UNESCO] (부석사)
  • Temple Buseoksa [Patrimoine mondial de l'UNESCO] (부석사)
  • Temple Buseoksa [Patrimoine mondial de l'UNESCO] (부석사)
  • Temple Buseoksa [Patrimoine mondial de l'UNESCO] (부석사)
  • Temple Buseoksa [Patrimoine mondial de l'UNESCO] (부석사)
  • Temple Buseoksa [Patrimoine mondial de l'UNESCO] (부석사)
  • Temple Buseoksa [Patrimoine mondial de l'UNESCO] (부석사)
  • Temple Buseoksa [Patrimoine mondial de l'UNESCO] (부석사)
  • Temple Buseoksa [Patrimoine mondial de l'UNESCO] (부석사)
  • Temple Buseoksa [Patrimoine mondial de l'UNESCO] (부석사)
  • Temple Buseoksa [Patrimoine mondial de l'UNESCO] (부석사)

Description

Buseoksa est un temple très masculin. Contrairement aux autres temples coréens, sa dimension est importante, son architecture est plutôt simple et il offre une vue magnifique.
Le temple fut fondé en 676 par le moine Uisang (625-702) de Silla (B.C.57-A.D.935) sur l’ordre du roi Munmu (règne de 661 à 681), puis son hall principal Muryangsujeon(trésor national numéro 8) fut rénové à la 7ème année du règne (1016) du roi Hyeonjong (1010-1031) de la dynastie Goryeo par le moine Wonyoong(964~1053). Il fut rénové à plusieurs reprises plus tard.
La légende du moine Uisang et de la demoiselle Seonmyo, qui est rattachée à la construction de ce temple, est connue. La demoiselle Seonmyo, avec qui le moine Uisang fit la connaissance durant son séjour d’étude au Royaume des Tang, se jeta dans la mer à l’annonce de son départ et renaquit en dragon. Elle le suivit à Silla pour le protéger et fit flotter trois fois un rocher au-dessus du hall principal lors de sa construction pour le protéger des démons. D’où le nom du temple Buseok, le temple du rocher flottant. Ce rocher se trouve actuellement à gauche de ce hall.
On monte au temple de la porte d’entrée Cheonwang à la porte Anyang par 108 marches en pierre, qui symbolise la maîtrise des 108 angoisses de l’homme. Après la porte Ilju et Cheonwang se trouve la pagode à trois étages de Buseok. Vers le haut on voit le pavillon Beomjong. Plus haut encore, le pavillon Anyang qui signifie « l’entrée du paradis nous attend ». Après le pavillon Anyang, on arrive à Muryangsujeon, le hall principal du temple. Connu pour la beauté de ses lignes et de sa structure, il date de Goryeo et abrite un magnifique bouddha assis(trésor national numéro 45). Il contient plusieurs reliques et vestiges, à l’instar de Josadang, le deuxième vieux bâtiment du complexe (trésor national numéro 19)· la fresque de Josadang (trésor national numéro 46)· une lanterne de pierre en face du hall (trésor numéro 17).


Contactez-nous

+82-54-633-3464


Page d'accueil

www.pusoksa.org


Comment ça marche?

Héritage culturel de Monde

Demandes de renseignements et d'information : - Centre d'appels 1330 : +82-54-1330 (coréen, anglais, japonais, chinois)
- Pour obtenir plus d'info : +82-54-633-3464, +82-633-3258 (coréen)

Des places de parking : Bus 6 000 won, Voiture 3 000 won


Informations détaillées

Tarifs d’entrée

Classification  Adulte Adolescent, militaire  Enfant
Individuel 1 200 won 1 000 won 800 won
Groupe (plus de 30 personnes) 1 000 won 800 won 500 won


Position

345, Buseoksa-ro, Buseok-myeon, Yeongju-si, Gyeongsangbuk-do