Tourisme - informations de Voyage Corée

Île Biyangdo (비양도)

Île Biyangdo (비양도)

1535     2021-04-08

146, Hallimhaean-ro, Jeju-si, Jeju-do
+82-64-796-7522

L'île Biyangdo peut être vue directement de la plage Hyeopjae, située au nord-ouest de Port Hanrim. Le mot « Biyang » signifie « survoler », et fait référence à la légende que l'île Biyangdo a atterri à cet endroit après avoir survolé la Chine 100 ans auparavant. L'île est toute petite et constitue un paysage pittoresque avec le parc Hallim, la plage Hyeopjae et le port Hallim. Au centre de l'île se trouvent deux cratères où l’on peut admirer des fleurs sauvages Frutescens Villebrunea, le seul endroit de Corée où l’on peut les voir dans leur milieu naturel. L'île abrite aussi plus de 80 espèces de poissons et de plantes marines diverses.
Biyangdo est une destination populaire pour la pêche en été. Bien qu’elle ne s’élève qu’à 114 mètres d’altitude, elle offre un point de vue à couper le souffle sur la grande montagne volcanique Hallasan (appelées Orée dans le dialecte local). On peut aussi admirer toute la beauté des lignes côtières et la plage Hyeopjae scintillante. On peut trouver quelques petites maisons près du quai au pied du Pic Biyang, ainsi que d'un vieux phare, ce qui ajoute encore plus de charme.
Les visiteurs peuvent accéder à l'île par bateau au départ du Port Hallim. Le trajet a lieu deux fois par jour à 9h00 et 15h00. Veuillez toutefois noter que pendant les vacances et les week-ends, le trajet n’a lieu qu’une fois par jour, à midi. Il faut environ 15 minutes du Port Hallim à Biyangdo.
* Port Hallim: +82-64-796-7552

Parc provincial du mont Gajisan (Ulju) 가지산도립공원(울주)

Parc provincial du mont Gajisan (Ulju) 가지산도립공원(울주)

1182     2021-04-08

Sangbuk-myeon, Ulju-gun, Ulsan
+82-52-229-7882

Les montagnes résiduelles de la chaîne montagneuse Baekdusan forment dix pics élevés dans la région de Yongnam. Surnommés « les Alpes de Yeongnam », ces pics incluent Chwiseosan (1 092 m d’altitude, également baptisé Yeongchwisan), Sinbulsan (1 209 m d’altitude), Cheonhwangsan (1 189 m d’altitude), Unmunsan (1 188 m d’altitude), Goheonsan (1 033 m d’altitude), Munboksan (1 013 m d’altitude), ainsi que les monts Gajisan. Ce groupe de montagnes est recouvert uniquement de roseaux. Le mont Gajisan est le plus haut de cet ensemble, se dressant au-dessus de montagnes de presque 1 000 m d’altitude.

Les randonneurs sur le mont Gajisan peuvent admirer des rochers aux formes tout à fait pittoresques. A l’Est des montagnes se trouve le temple Seongnamsa, bâti durant la dynastie Silla. A présent, il est habité par des nonnes bouddhistes, et abrite des reliques telles que le stupa budo du maître national Doui (Trésor n° 369), ainsi qu’une pagode de pierre à trois étages.

Site de la céramique verte à Incheon (인천 경서동 녹청자 요지)

Site de la céramique verte à Incheon (인천 경서동 녹청자 요지)

685     2021-04-08

54, Doyoji-ro, Seo-gu, Incheon
+82-32-440-4063

Ce site est stiué dans le district de Geomam-dong à Incheon, il date de la dynastie Goryeo (918-1392). La céramique de cette région a commencé à être produite entre le 10ème et le 11ème siècle. Il a été classé site historique numéro 211 en mai 1970. Le site est aussi apprécié pour son cadre naturel qui le place près de la mer. Les restes des céramiques de l’époque sont préservés dans différents pavillons, cependant le reste du site a été réaménagé en parcours de golf ce qui rend son exploration complète difficile.

Île Gureopdo (굴업도)

Île Gureopdo (굴업도)

469     2021-04-07

Gureop-ri, Deokjeok-myeon, Ongjin-gun, Incheon-si
+82-32-832-3031

L'île Guleopdo a récemment été désignée comme un patrimoine national naturel par le gouvernement. Située au sud-ouest de l'île Deokjeokdo à Incheon, elle offre des paysages côtiers magnifiques avec de fortes marées, des vagues et du vent. Bien qu'il existe de nombreuses îles à proximité de Deokjeokdo, l'île Guleopdo se distingue par sa beauté en la comparant avec les autres îles de l'Ouest. Elle est devenue le rêve des promoteurs immobiliers. Au nord Guleopdo se trouve la plage Seondanyeo (près de Baekado). C'est un endroit magnifique pour les amateurs de pêche où les poissons plats, les truites rock et les palourdes vivent en masse.
A quinze minutes à l'ouest du quai de Guleopdo se trouve également la plage Mokgimi (une dune de sable côtières) avec des roches en forme d’éléphant qui ont été formées par l’érosion et la force des vagues. Certaines roches sont tombées de la falaise à proximité. Cet endroit est encore peu connu des touristes pour le moment, c’est pourquoi on peut y passer un séjour calme et de détente optimale pendant les périodes estivales.

Forêt des gingko à Hongcheon (홍천 은행나무숲)

Forêt des gingko à Hongcheon (홍천 은행나무숲)

1119     2021-04-07

686-4, Gwangwon-ri, Nae-myeon, Hongcheon-gun, Gangwon-do
+82-33-433-1259

Temple Silsangsa (Namwon) (실상사 - 남원)

Temple Silsangsa (Namwon) (실상사 - 남원)

1218     2021-04-07

94-129, Ipseok-gil, Sannae-myeon, Namwon-si, Jeollabuk-do
+82-63-636-3031

Le temple Silsangsa fut construit par le moine Jeunggak comme l’un des neufs temples spéciaux de l’année 828. Le temple fut établi à cause de la théorie de divination, basée sur la topologie. La croyance dit que le bon esprit de la Corée s’en serait allé vers le Japon, apportant mauvaise fortune, si le temple n’avait pas été construit à cet endroit en particulier. Le temple fut reconstruit dans la vingt-sixième année du reigne de Sukjong sous la Dynastie Joseon (1700), après avoir été totalement détruit par les japonais en 1597. Toutefois, il fut presque incendié dans la dix-neuvième année du reigne du Roi Gojong (1882). Il est présentement préservé juste comme s’il appartenait à la Dynastie de Silla Unifié, avec sa pagode aux trois histoires et ses onze trésors pour un total de 17 biens culturels. L’entrée du temple s’étale au milieu d’une rizière et le temple a une vue champêtre, entourée d’arbres. A partir de l’entrée, vous pouvez traverser le pont en pierre en forme de demie lune et juste après, un remarquable totem.

Maison de Choi Seung-hyo (최승효가옥)

Maison de Choi Seung-hyo (최승효가옥)

1288     2021-04-07

29-4, Yangchon-gil, Nam-gu, Gwangju-si
+82-62-607-2332

La maison de Choi Seung-hyo est une bâtisse de style traditionnel située dans le sud-est du mont Yangrimsan. La maison, ouverte sur l’est et plutôt imposante, contient des chambres de 8 ‘kan’ (unité de mesure utilisée pour l’habitat traditionnel) sur le devant et des chambres de 4 ‘kan’ sur les côtés. La maison appartint jadis à l’activiste indépendant Choi Sang-hyeon, qui procura un logement à d’autres activistes dans son grenier. La bâtisse fut construite dans les années 1920, offrant un précieux aperçu de l’architecture traditionnelle de la fin de la règle coloniale japonaise en Corée.

La structure est de forme rectangle et détient un toit ‘paljak’ traditionnel. L’inclinaison du terrain à la droite de la maison fut utilisée dans sa topographie naturelle afin d’y construire un espace à semi sous-sol. A la gauche, l’espace est laissé ouvert pour lettre en valeur l’asymétrie de la surface plane et de la bâtisse. L’arrière de la maison, qui fait face à l’ouest, a un sol de bois fermé par des fenêtres coulissantes pour bloquer la lumière entrante. A l’exception du hall, qui est doté d’un plafond haut, il y a un grenier où des activistes indépendants ont pris refuge dans le passé.

Temple Heungryunsa (흥륜사)

Temple Heungryunsa (흥륜사)

830     2021-04-05

102, Jangdae-gil, Suncheon-si, Jeollanam-do
+82-61-744-7773

Le temple de Heungryunsa est un centre bouddhiste de l’ordre de Jogyejong. Situé dans le parc de Jukdobong dans le centre-ville de Suncheon, le temple de Heungryunsa est un sanctuaire du dieu Sakyamuni (principale statue de Bouddha). Le site était auparavant utilisé comme terrain d’entraînement au tir à l’arc.

* Histoire
Le temple de Heungryunsa est une branche du temple de Hwaeonsa, qui est le 19ème temple local de l’ordre de Jogyejong. Le temple de Heungryunsa aurait été construit durant le règne du roi Seonjo pendant la dynastie Joseon, et le site aurait été utilisé comme terrain d’entraînement au tir à l’arc par les forces navales durant l’invastion japonaise de 1592. A la même époque, le temple était aussi la première base militaire des moines devenus officiers militaires des temples de Hwaeomsa, Songgwangsa et Seonamsa.

Le bâtiment actuel a été reconstruit en 1986 par le moine Jongwon, qui est encore l’abbé principal du temple.

Téléphérique de Seorak Sogongwon (설악 케이블카)

Téléphérique de Seorak Sogongwon (설악 케이블카)

2673     2021-04-05

1085, Seoraksan-ro, Sokcho-si, Gangwon-do
+82-33-636-4300

La meilleure façon de voir Mt. Seoraksan si vous avez un temps limité, est de prendre le téléphérique Seorak Sogongwon. Toutefois, il est si populaire qu'il faut parfois faire la queue pendant environ 2 à 3 heures pendant la haute saison (vacances d'été et les saisons feuillage d'automne) et pendant le week-end, mais en dehors des saisons, la voiture de câble peuvent être montés à bord sans avoir à attendre en ligne. Monter et à descendre de la télécabine, les visiteurs peuvent voir les formations rocheuses de la région fascinante Gwongeumseong ainsi que la zone Sogongwon, Jeohangnyeong et Ulsanbawi Rock au nord. Au nord-est, centre-ville de Sokcho et la mer de l'Est est en vue.

Après la descente du téléphérique, les visiteurs peuvent prendre une promenade de 20 à 30 minutes à Gwongeumseong pour obtenir un oiseau-oeil-vue d'OE-Serok. Le téléphérique monte à une vitesse relativement élevée avec une certaine excitation. La sécurité est assurée et le paysage peut être apprécié avec la visite guidée de la télécabine.

Le téléphérique se déroule du 8 am to 6 Pm. Il fonctionne même quand il pleut ou qu'il neige, mais le fonctionnement peut être suspendu dans des conditions venteuses.

Mont Buramsan (불암산)

Mont Buramsan (불암산)

518     2021-04-05

22, Deongneung-ro 130ga-gil, Nowon-gu, Seoul
+82-2-2116-3943

Le mont Bulamsan occupe une large superficie entre les quartiers de Sanggye-dong, Junggye-dong mais aussi la commune de Namyang. Son point culminant se situe à 508m et sa surface est rocailleuse. Le domaine occupe une superficie totale de 5,355,396m². Le site est classé depuis 1977 comme réserve naturelle. Il s'agit également d'un lieu privilégié pour des randonnées assez faciles à effectuer. Le site est aussi connu pour ses belles vues nocturnes de la capitale depuis son sommet.

Barrage de Soyang (소양댐)

Barrage de Soyang (소양댐)

1134     2021-04-05

1128, Sinsaembat-ro, Chuncheon-si, Gangwon-do
+82-33-242-2455

Construit en octobre 1973, le barrage Soyang est le plus grand d’Asie et 4e au niveau mondial. Haut de 123 m et long de 530 m, il peut fournir jusqu’à 200 000 kW-h d’éléctricité. Ce barrage est utilisé pour plusieurs critères : contrôle des innondations, énergie hydroéléctrique, irrigation et pêche. Il contient 29 millions m² d’eau qui forment actuellement le lac Soyangho, plus grand lac artificiel de Corée.
Géographiquement, le lac se situe dans la province de Gangwon-do, près des villes de Chuncheon, Hongcheon, Yanggu et Inje. Il est souvent surnommé « la mere dans le pays ». Le bateau en partance de Yanggu et d’Inje emmène les voyageurs pour un trahet de 60 km sur l’eau, jusqu’à la montagne de Seoraksan.

Grotte de Ssangyonggul (parc Hallim) (쌍용굴 - 한림공원)

2205     2021-04-05

300, Hallim-ro, Jeju-si, Jeju-do
+82-64-796-0001

La grotte de Ssangyonggul, nommée Monument Naturelle, est un des majeurs tunnels de laves de l’île de Jeju avec les grottes de Hwanggeumgul, Socheongul et Manjanggul. La cave mesure approximativement 400m en longueur, 6m de largeur et 3m de hauteur. On dit que la grotte a été créee par la lave lors d’une éruption de la montagne Hallasan il y a 25 millions d’années.

Un des éléments uniques de cette grotte c’est qu’elle possède des caractéristiques à la fois d’un tunnel de lave et d’une grotte de calcaire. La zone entière entourant la grotte est une énorme couche de coquillages et de sable, alors que l’intérieur est mélange mystique de stalactites et stalagmites. La chaux couvre les parois de la grotte en une série de remous et de stries naturelles, apportant les touches d’une peinture abstraite. Puisque la cave garde une température constante de 17-18 °C tout au long de l’année, c’est un refuge agréable contre la chaleur de l’été et un lieu idéal pour se réchauffer en hiver.

La grotte tient son nom de ses deux branches, dont on dit qu’ils ressemblent aux chemins de deux dragons (« Ssangyong » signifie « deux dragons » en coréen ). On pense que les grottes de Ssangyonggul et de Hyeopjaegul ne faisaient autrefois qu’une, puisque l’entrée de la grotte de Ssangyonggul est très proche de la fin de la grotte de Hyeopjaegul.