Culture - informations de Voyage Corée

Bibliothèque du village des arts Seohak (서학예술마을도서관)

Bibliothèque du village des arts Seohak (서학예술마을도서관)

0     2024-01-17

12-1, Seohak-ro, Wansan-gu, Jeonju-si, Jeollabuk-do

La bibliothèque du village des Seohak a ouvert en juin 2022 à Jeonju, dans la région Jeollabuk-do. L'établissement abrite près de 1000 livres. Le site est réputé pour ses belles décorations. La biblithèque se situe dans un ancien bâtiment qui servait autrefois de café et de galerie faisant de l'endroit davantage un 'book café' qu'une bibliothèque. 

Espace culturel Nu-e (복합문화지구 누에)

Espace culturel Nu-e (복합문화지구 누에)

0     2024-01-17

462-9, Wanju-ro, Wanju-gun, Jeollabuk-do

Nu-e désigne un complexe culturel situé à Wanju-gun dans la région de Jeollabuk-do, inauguré sous le thème de "un espace de vie où chacun communique à travers l'art". En tant que projet de restructuration culturelle, il a été décidé de construire le site dans la région de Jeollabuk-do Jameop (silkworm business) avec notamment différents programmes culturels et éducatifs. Parmi les différentes structures, on compte le 'Nu-e Art Hall' proposant différentes expositions et spectacles mais aussi une guesthouse dénommée 'Sum', un espace de camping, des espaces ateliers, etc. Le site propose aussi l'espace "Dreaming Nu-e Playground" pour les enfants.

Il est aussi recommandé de visiter le 'Jeonbuk Provincial Museum of Art' et le 'Samnye Culture and Art Village', de grands sites touristiques à Wanju-gun.

Musée Byeokgolje de la culture agricole (벽골제 농경문화 박물관)

Musée Byeokgolje de la culture agricole (벽골제 농경문화 박물관)

8929     2024-01-17

119-1, Sinnyong-ri, Buryang-myeon, Gimje-si, Jeollabuk-do
+82-63-540-3882

Le réservoir de Byeokgolje (site historique n° 111) est la plus grande structure d’irrigation de Corée, et on le considère comme le lieu d’origine de la culture du riz dans le pays. Il en reste actuellement un remblai de 3 km de long qui s’étend de Sinyong-ri à Wolseung-ri, à Buryang-myeon, Gimje-si, ainsi qu’un monument érigé en 1415. Le musée Byeokgolje de la culture agricole présente environ 250 articles liés à la culture du riz, et le centre d’expériences situé dans le complexe de Byeokgolje permet aux visiteurs de découvrir directement les installations d’irrigation.

Musée de l’histoire de vie de Jeonju (전주역사박물관)

Musée de l’histoire de vie de Jeonju (전주역사박물관)

2628     2024-01-17

259, Ssukgogae-ro, Wansan-gu, Jeonju-si, Jeollabuk-do
+82-63-228-6485

Le Musée de Jeonju a ouvert ses portes en 2002, montrant au public la longue et fascinante Histoire de la Corée. Il est divisé en deux expositions permanentes. La première concerne la Révolution des Fermiers Donghak (Insurrection de 1894 contre le colonialisme japonais). Evènement ayant joué un rôle important quant au dévelopement de la ville de Jeonju. La deuxième exposition est dédicacée à la mémoire des résistants, qui ont rapidement gagné la confiance des civils afin de lutter contre l’invasion japonaise. Il y a aussi un espace réservé à la mémoire du mouvement d’indépendance lorsque la Corée recouvra sa liberté face au Japon. D’autres espaces sont dédiés aux soulèvements ou évènements les plus importants de l’Histoire de la Corée.

Maison de la Culture Traditionnelle Coréenne (국립민속국악원)

Maison de la Culture Traditionnelle Coréenne (국립민속국악원)

7301     2024-01-17

54, Yangnim-gil, Namwon-si, Jeollabuk-do
+82-63-620-2324

La maison de la culture traditionnelle coréenne est un lieu où vous pouvez écouter de la musique traditionnelle tout en profitant d’un cadre de nature agréable. L’architecture de la maison en elle même exprime la beauté traditionnelle de la Corée. Architecture, nature et représentation musicale, forme un ensemble idéal pour percevoir l’esprit coréen au travers de la musique. La maison de la culture propose des représentations instrumentales, du pansori (récital chanté), des chants folkloriques, du gayageum (cithare), du samulnori (ensemble de percussions), etc. Tous les genres sont représentés et les meilleurs artistes de chaque genre y jouent. Namwon, la ville où est situé la maison de la culture traditionnelle coréenne est le lieu d’origine du pansori Donpyeongjae. Ainsi lorsque vous y entendrez du pansori la version de Dongpyeongjae sera authentique.

La maison expose aussi divers documents et instruments traditionnels. Ce sont près de 60 instruments qui sont présentés là, accompagnés de photos de musiciens célèbres. Vous pourrez y remarquer un sogu (petit tambour) de la région de Gangneung et un instrument utilisé pour la musique des rites chamanes de Jejudo. Les documents et accessoires relatifs à la musique folklorique sont au nombre de 2000.

Un autre endroit à visiter à proximité est sans nul doute Gwanghanru situé près des complexes touristique de Namwon. Il s’agit d’un jardin typique de la dynastie Joseon (1392~1910). Dans le jardin se trouve le Ohjakkyo, le pont de la légende mettant en scène l’histoire d’amour entre Kyunwoo et Jiknyo. C’est aussi le cadre du roman ancien Chunhyangjeon dont le festival éponyme a lieu le cinquième jour du mois de mai.

Musée du pansori de Gochang (고창판소리박물관)

Musée du pansori de Gochang (고창판소리박물관)

5544     2024-01-17

100, Dongni-ro, Gochang-eup, Gochang-gun, Jeollabuk-do
+82-63-560-8061

Le musée du pansori de Gochang a été créé sur le site de l’ancienne residence de Dongni Sin Jae-hyo (Dongni est son nom de plume), théoricien, arrangeur et mécène de pansori. Le musée a pour but de rendre hommage à plusieurs grands chanteurs de pansori (incluant Sin Jae-hyo) et d’entretenir et de poursuivre la tradition héréditaire du Pansori. A présent, seul le Sarangchae (annexe utilisée par les hommes pour étudier ou accueillir des invités) a été reconstruit, et juste à côté se trouve le Dongni Gugakdang (salle de musique traditionnelle coréenne). Le musée présente les objets personnels laissés par Sin Jae-hyo, ainsi qu’un millier d’objets et documents d’une grande importance historique liés au Pansori et aux grands chanteurs de la région, permettant au grand public d’apprécier du pansori de qualité et d’en savoir plus sur cet art traditionnel.

Hall culturel de l’Arirang de Jo Jung-rae

Hall culturel de l’Arirang de Jo Jung-rae

2109     2024-01-17

24 Yongseong 1-gil, Buryang-myeon, Gimje-si, Jeollabuk-do
+82-63-540-3934

La série-fleuve de romans « Arirang » écrite par Jo Jung-rae, amène la littérature coréenne à un stade supérieur, tant au plan littéraire qu’au niveau de sa popularisation, grâce à un travail d’investigation très précis sur tous les aspects et toutes les classes de la société coréenne. Cette oeuvre à laquelle l’auteur a consacré 5 ans de sa vie est à présent considérée comme un monument national. Elle permet de se mettre dans la peau des personnages ayant perdu leur vie dans la lutte pour l’indépendance durant la colonisation japonaise, à travers la description très documentée d’une petite communauté locale. Le musée de l’Arirang de Jo Jung-rae est ainsi l’endroit idéal pour découvrir et transmettre l’esprit du mouvement d’indépendance.

* Date d’inauguration : 16 mai 2003

Musée d’exhibition des reliques Mireuksaji (미륵사지유물전시관)

Musée d’exhibition des reliques Mireuksaji (미륵사지유물전시관)

10416     2024-01-17

362, Mireuksaji-ro, Geumma-myeon, Iksan-si, Jeollabuk-do
+82-63-830-0900

Ouvert en 1997, le musée d’exhibition des reliques Mireuksaji fut crée dans le but de célébrer la culture de la dynastie Baekje (18 avant JC - 660 après JC). Le musée détient approximativement 19 200 reliques (400 d’entre elles sont en exposition permanente) qui furent trouvées lors de fouilles sur le site du temple Mireuksa (Site historique n°150), le plus grand temple de la dynastie Baekje.

Le musée prend la même forme que la pagode de pierre du temple Mireuksa et fut construit sur un sol très bas afin de ne pas gêner la vue de ce dernier situé non loin. Les zones d’exposition principales incluent le hall central, le hall d’accueil, la salle des reliques et la salle dédiée aux peintures bouddhistes. Parmi les trésors historiques en exposition au musée, on retrouve la pagode de pierre Mireuksaji (trésor national n° 11) et Mireuksaji Dangganjiju (un mât classé trésor national n°236). Le musée offre également la possibilité d’assister à de nombreux évènements culturels et programmes, incluant un centre d’éducation, des conférences historiques et une école d’été. Des films culturels sont projetés tout au long de l’année.

Musée du Jangnyu (sauce fermentée) de Sunchang (순창장류박물관)

Musée du Jangnyu (sauce fermentée) de Sunchang (순창장류박물관)

5773     2024-01-17

43, Jangnyu-ro, Sunchang-eup, Sunchang-gun, Jeollabuk-do
+82-63-650-1627

Le musée du Jangnyu (sauce fermentée) de Sunchang se trouve en face du village du Gochujang de Sunchang. Ce bâtiment d’un étage, d’une surface totale de 1 513 m², abrite une salle d’exposition permanente présentant les différentes sorties de Jangnyu (sauces fermentées), telles que les pâtes de piment rouge et les pâtes de soja. On y trouve aussi une salle pour les expositions spéciales qui présente les trésors culturels de Sunchang, ainsi qu’un square en plein air.

La salle d’exposition permanente explique l’histoire et les recettes des différentes sauces fermentées, et expose des pots où ces sauces sont conservées. Il y a également une salle d’observation pour voir le processus de fermentation, ainsi que des espaces d’activités. L’espace en plein air du musée vaut aussi la visite : on peut y admirer des poteries utilisées pour conserver les sauces fermentées, une meule actionnée par un cheval ou un boeuf, et une ancienne tombe de la dynastie Baekje.

Centre artistique du Sori du Jeollabuk-do (한국소리문화의전당)

3170     2024-01-17

31, Sori-ro, Deokjin-gu, Jeonju-si, Jeollabuk-do

La ville de Jeonju est fière d’avoir une richesse locale au niveau culturel, traditionnel et historique. Les résidents sont passionnés par leur héritage spécialement lorsque l’on en vient aux arts. Le Centre d’Arts Sori de Jeollabuk-do est l’exemple même de ces croyances. Le complexe propose une série de performances d’arts scéniques et visuels remarquables à pleinement apprécier. C’est aussi un excellent endroit pour les activités de loisirs, les évènements et les réunions. Le style architectural sensationnel du bâtiment reflète le désire du centre de diffuser l’admiration des arts à travers le monde.