Musée des tombes Daeseongdong (대성동고분박물관) - Information sur les alentours - informations de Voyage Corée

Musée des tombes Daeseongdong  (대성동고분박물관)

Musée des tombes Daeseongdong (대성동고분박물관)

0m    842     2019-03-25

Gyeongsangnam-do, Gimhae-si, Gayaeui-gil 126
+82-55-330-6881

Le musée des tombes Daeseongdong expose des reliques trouvées lors de fouilles archéologiques sur les 4 sites des tumuli Daeseongdong. Mettant en lumière des objets souvent oubliés de Geumgwan Gaya, le musée contient 3 étages de salles d’exposition et plusieurs installations auxiliaires situées au sous-sol.
Les expositions principales incluent une statue grandeur nature d’un cheval monté et celle d’un soldat, toutes deux reconstituées à partir d’os déterrés sur le site des tumuli de Yean-ri. Le musée dépend principalement de l’utilisation de vidéos et de dioramas pour aider les visiteurs à explorer tous les recoins du musée.

Festival de la Culture Gaya (가야문화축제)

Festival de la Culture Gaya (가야문화축제)

0m    1302     2018-03-30

126, Gayaui-gil, Gimhae-si, Gyeongsangnam-do
- Ligne Info Tourisme +82-55-1330 (coréen, anglais, japonais, chinois) - Pour obtenir plus d'info - +82-55-335-3382 (uniquement coréen)

Le Festival de la Culture Gaya est un festival culturel et historique de la ville de Gimhae, dont la longue histoire et la longue tradition est basée sur le Geumgwan Gaya, un pouvoir dominant parmi les six groupes de Gaya. Le festival est reconnu tant au niveau national qu’au niveau international.
Le Roi Kim Suro fonda Gaya en -42 av J-C et se maria avec Heo Hwang-ok, une princesse du pays indien de Ayuta en –48. Ce fut le premier mariage international de l’Histoire de la péninsule coréenne. Gaya fut assez avancé dans la production de faïences et d’outils en fer et commerça avec les pays voisins tels que la Chine, Nakdong et le Japon. Gaya prospera en tant que centre de commerce international en Asie du Nord-Est, développant ainsi remarquablement sa culture.
Gimhae, berceau de la culture Gaya, possède de ce fait une longue histoire et une culture unique. Le festival contribue à la préservation de la région ainsi qu’au développement de son héritage. Le Festival de la Culture Gaya maintient la place légitime de Gaya, aux côtés des Royaumes de Goguryeo, Baekje et Silla.

2010, année de la 34ème édition du festival, comprend une quarantaine de programmes passionnants classés sous six catégories différentes basées sur le thème des « mystères de la culture Gaya âgée de 2000 ans ». Les évènements sont, entre autres, : « Le 4ème Royaume », une adaptation réaliste en comédie musicale du mythe du Roi Suro ; « Le Défilé de Gaya », impressionnant et magnifique ; « Le Mariage du Roi Suro », rendant hommage au mariage du roi avec Heo Hwang-ok ; « Découverte du Voyage du Bâteau de la Reine Heo » ; le « Festival Asiatique de Spectacles Internationaux », concernant les routes d’acheminement et la culture équestre de la période de Gaya ainsi que la « Découverte de la Culture Indienne » et la « Zone de Découverte de la Culture Gaya ».
Lors de cette 34ème édition, l’accent est mis sur les programmes reproduisant de manière inventive la culture Gaya et sur les activités pratiques auxquelles vous pourrez participer. Il s’agit là d’une grande opportunité de découvrir pleinement la glorieuse culture de Gaya.

Centre d’Expérience Hanok de Gimhae (김해한옥체험관)

Centre d’Expérience Hanok de Gimhae (김해한옥체험관)

385m    1037     2016-02-26

40, Garak-ro 93beon-gil, Gimhae-si, Gyeongsangnam-do
+82-55-322-4735~6, +82-70-7769-4737


Gaya fut un ancien royaume établit pendant plus de mille ans et ayant prospéré aux environs de Gimhae, où la glorieuse culture datant de l’Âge de Fer est encore visible de nos jours.

Les visiteurs auront l’impression de pénetrer dans un royaume mystèrieux. La légende de l’amour innocent entre le Général Hwangse et Yeoui ainsi que le spectacle de gayageum (harpe coréenne à vingt cordes) d’Ureuk sembleront résonner dans vos oreilles. Le Centre d’Expérience Hanok de Gimhae fut construit par la ville de Gimhae en tant que partie du projet de restauration des structures et de la culture de Gaya. Cette opération fut confiée à la Fondation Culturelle de Gimhae. Le plan original était de reproduire un énorme complexe de 8 maisons traditionnelles avec 99 chambres, symboles de la richesse et de l’autorité de la Dynastie Joseon. Toutefois, pour des raisons inévitables, un bâtiment ne put être construit. Les sept bâtiments ont donc 85 chambres, incluant : sarangchae (quartier des hommes), anchae (quartier des femmes), byeolchae (annexe), araechae (bâtiment mitoyen), bakkatchae (annexe), haengnangchae (quartier des domestiques) et sadang (sanctuaire)

Le Centre d’Expérience Hanok de Gimhae est la fierté de la ville. Il possède une façade grandiose d’une maison de noble de Joseon mais est équipé d’équipements modernes. Dans ce centre, vous pouvez découvrir la culture traditionnelle coréenne et profiter d’activités pratiques, vous procurant de merveilleux souvenirs pour les années à venir.

Tombe royale du roi Kim Su-ro (수로왕릉)

Tombe royale du roi Kim Su-ro (수로왕릉)

479m    1879     2018-10-23

26, Garak-ro 93beon-gil, Gimhae-si, Gyeongsangnam-do

Le Roi Suro fonda le Royame Garak en 42 ap J-C et se maria avec Heo Hwang-ok, une princesse du pays indien d’Ayuta en 48. Il fut le fondateur du clan des Kim de Gimhae. Heo Yeop, un gouverneur de Yeongnam, donna au tombeau son apparence actuelle dans la 13ème année du règne du Roi Seonjo (1580). L’enceinte du tombeau consiste en divers bâtiments, comme le Sungseonjeon (où les tablettes ancestrales du Roi Suro et de sa reine sont préservés), Anhyanggak, Jeonsacheong, et Jegigo, ainsi que structures en pierre telles qu’une sindobi (pierre tombale) et un gongjeokbi (monument pour rendre hommage aux disparus). La pierre tombale, située en face du tombeau, fut construite dans la 25ème année du règne du Roi Injo (1647). Le nom de Sungseonjeon fut accordé par le Roi Gojong dans la 21ème année de son règne (1884).

Site Historique Gimhae Bonghwangdong (봉황동 유적)

Site Historique Gimhae Bonghwangdong (봉황동 유적)

581m    642     2019-06-12

253, Bonghwang-dong, Gimhae-si, Gyeongsangnam-do
+82-55-330-3934

Gimhae Bonghwangdong fut désigné site historique le 5 Février 2001. Le site inclut un amas coquillier datant de Gaya, lequel est situé à Heohyeon-ri. En 1920, il fut le premier site archéologique de Corée a être découvert. Il contient aussi le tombeau Bonghwangdae, plus large tombeau de Geumgwan Gaya. En haut de la colline se trouvent le Pavillon Yeoui et le Rocher Hwangse, faisant partie de la légende sur le Général Hwangse et Yeoui. Il s’agit aussi du lieu où des restes de maisons surélevées et un site résidentiel de la période Gaya furent découverts.

Evènement traditionnel et culturel de Seollal au Musée National de Gimhae (국립김해박물관 설맞이 전통문화행사)

Evènement traditionnel et culturel de Seollal au Musée National de Gimhae (국립김해박물관 설맞이 전통문화행사)

772m    1335     2018-03-05

190, Gayaui-gil, Gimhae-si, Gyeongsangnam-do
Ligne Info Tourisme : +82-2-1330 Plus d'info 055-320-6821

Durant la fête du nouvel an lunaire, le Musée National de Gimhae propose l’évènement traditionnel et culturel de Seollal. Les visiteurs peuvent prendre part à des activités liées à la tradition coréenne, et découvrir des biens culturels régionaux.

Musée National de Gimhae (국립김해박물관)

Musée National de Gimhae (국립김해박물관)

772m    1008     2019-03-25

190, Gayaui-gil, Gimhae-si, Gyeongsangnam-do


Le 28 juillet 1988, le musée national de Gimhae a ouvert ses portes dans le but d’explorer et de préserver l’héritage culturel de l’ancien royaume de Gaya. Le musée est niché au pied du pic de Gujibong dans la ville de Gimhae, à l’endroit même où le royaume aurait été fondé. Le musée expose les biens culturels de Gaya, des vestiges culturels de la préhistoire dans la région de Busan et du Gyeongsangnam-do ainsi que des reliques de Byeonhan, la fondation pour le développement de Gaya. Contrairement aux autres royaumes anciens, on a retrouvé très peu de traces historiques de Gaya. C’est pour cette raison que les vestiges et les reliques qui ont été exhumées par les fouilles archéologiques doivent à présent être consciencieusement étudiées afin d’élargir les connaissances actuelles sur cet ancien royaume. Ainsi le musée national de Gimhae reçoit aussi bien la visite d’archéologues professionnels que du grand public.

Centre artistique et sportif de Gimhae (김해문화의전당)

Centre artistique et sportif de Gimhae (김해문화의전당)

912m    777     2019-03-25

Gyeongsangnam-do, Gimhae-si, Gimhaedae-ro 2060
+82-55-320-1252

Le centre artistique et sportif de Gimhae est un lieu organisateur de grands shows artistiques et performances sur scène. Le Hall Maru (1464 places) est un théatre multi-fonction contenant également une conque d’orchestre déplaçable qui ressemble à une salle de concert intégrée l’intérieur du théatre. Des spectacles en tous genres sont présentés. Le Hall Nuri (540 places) est un théatre expérimental dédié aux performances à thème. Ce carré moderne de style théatre ‘boîte noire’ peut également organiser des spectacles, récitals, et spectacles Madang. Le centre dispose également de théatre extérieur Aedureum Madang, de la galerie d’art Yunseul, du centre média et du centre pédagogique Aram, ainsi qu’un café et un restaurant.

Tombe royale de la Reine Heo (김해 수로왕비릉)

Tombe royale de la Reine Heo (김해 수로왕비릉)

1.0 Km    1389     2014-12-19

Gyeongsangnam-do, Gimhae-si Garak-ro 190 beon-gil 1
+82-55-330-3948

La tombe royale de la Reine Heo, située à Gusan-dong dans la ville de Gimhae, est le lieu de repos de la reine Heo, épouse du Roi Kim Su-ro et fondateur de Garak. Les tombes datent du royaume de Gaya et furent désignées Site Historique National n°74. Contrairement à d’autres tombes anciennes situées dans les plaines de la péninsule coréenne, le large monticule de terre fut placé en haut d’une colline. Renforcé sur le devant par une pierre et entourée d’une palissade basse en pierre, elle est marqué par une pierre tombale et des tablettes en pierre, érigées en 1647 (25ème année du règne du Roi Injo). Certaines des pierres utilisées sur la tombe proviennent d’Inde.

Ensemble avec la tombe du Roi Suro, le lieu fut ensuite étendu lors de la 28ème année du roi Sejong (1446) afin d’inclure plusieurs bâtisses supplémentaires : Sungboje, Oesammun, Naesammun et Hongsalmun. Les archives indiquent que les tombent furent pillées plus d’un siècle après durant la guerre Imjin (invasion japonaise entre 1592 et 1598).

Les anciennes tombes de Daeseongdong (김해 대성동 고분군)

172m    705     2019-06-12

126, Gayaui-gil, Gimhae-si, Gyeongsangnam-do
+82-55-330-3934

Les tumuli à Daeseong-dong sont les meilleures reliques montrant la formation et le développement de l’ère Gaya.
Les tumuli de Daeseong-dong sont situé au centre d’un amas de coquilliers à Hoehyeon-ri, qui abrite l’histoire fondatrice du royaume Gaya. A l’est, il est adjacent à la tombe royale de Kim Su-ro. On a découvert que les reliques de tumuli étaient le lieu de sépulture commune de la classe dominante au royaume Gaya. Cela a été révelé suite aux fouilles du Musée de l’Université Kyungsung entre 1990 et 1992. Sur la crête d’une colline, lieu idéal pour les inhumations, il y a la tombe des Rois et des dirigeants équivalents, et sur les pentes il y a les tombes des classes inférieures.

Signification des tumuli de Daeseong-dong
Au total, 136 tumuli ont été trouvés dans la zone. Les recherches ont révélé de nombreux faits importants. Premièrement, à partir de la fin du troisième siècle, les hommes et les chevaux étaient enterrés vivants avec les morts. De plus, les armes étaient déformées et enterrées avec, et de nombreux restes ont été trouvés dans les tumuli.
Deuxièmement, de nombreux matériaux trouvés dans les tumuli ont montré que Gaya était impliqué dans des affaires avec le Japon. Des objets comme des pièces cylindriques de bronze, des objets en bronze en forme de moulinet, et des objets en jaspe. Les tumuli de Daeseong-dong sont significatifs puisqu’ils donnent un aperçu de la formation et le développement de la structure politique et sociale du royaume Gaya ainsi que l’échange culturel entre la Corée, la Chine et le Japon.

Jardin Sureungwon (수릉원)

335m    543     2016-09-29

431, Daeseong-dong, Gimhae-si, Gyeongsangnam-do
+82-55-330-4413

Sureungwon est un parc écologique d’une surface de 39,600㎡ construit sous le thème « rencontre du Roi Suro avec sa femme la Reine Heo ». Le parc connecte la tombe royale du Roi Suro et les tombes Daeseongdong de la dynastie Gaya.
L’est du parc est décoré principalement d’arbres grands et droits, symbolisant le Roi Kim Suro, alors que l’ouest du parc a des arbres fruitiers comme des poiriers, des kakis et des pêchers, donnant ainsi un aspect plus féminin symbolisant la Reine Heo. Sur la colline, il y a un large nombre de tilleuls chinois, qui sont un symbole du bouddhisme d’Inde, pays dont était originaire la Reine Heo. Sur le pic à l’est, il y a un arbre coréen sacré qui symbolise la naissance de la Corée ancienne.
Au centre du parc il y a un terrain, “la place Gaya”, avec l’image symbolique du lieu de rencontre du Roi Suro et de la Reine. Il est utilisé pour les événements publics.

Terminal des Passagers Gimhae

632m    805     2011-03-07

1264 Oe-dong Gimhae-si Gyeongsangnam-do
+82-55-327-7880